Salon des maires 2017 : agir contre la forte exposition des fonctionnaires territoriaux aux risques psychosociaux.

Dans un entretien accordé à la lettre mensuelle Altersécurité à l’occasion du Salon des maires, Émilie Noël, Directrice Technique Prévention au sein de Point Org Sécurité et du groupe Pôle Prévention auquel est associé Impact Prévention, évoque la nécessité, pour les collectivités territoriales, de prévenir les risques psychosociaux auxquels sont exposés leurs agents dans un contexte budgétaire et managérial tendu.


Altersécurité : Vous avez évoqué la malveillance… Ce risque est bien sûr lié aux infrastructures. Mais ne faut-il pas aussi évoquer la malveillance à l’égard des personnels ?

Émilie Noël : Tout à fait. Nous savons aujourd’hui que la fonction publique est en souffrance. La réa­lité du travail de fonctionnaire territorial dans le contexte actuel de réduction des effectifs, d’évolution des missions, de transfert de com­pétences, d’alternances d’équipes politiques, d’absence de reconnais­sance, voire d’augmentation des incivilités, entraîne une forte exposition aux risques psy­chosociaux (RPS). La mise en lumière de cette réalité a d’ailleurs abouti à un accord-cadre relatif à la prévention des RPS dans la fonction publique du 22 octobre 2013. Il oblige chaque employeur public à élaborer un plan d’évalua­tion et de prévention des RPS. À notre sens, la première étape d’une démarche de préven­tion passe par une phase de sensibilisation des personnels de façon à acquérir une compré­hension commune des RPS et à combattre les nombreuses idées reçues dont ce sujet est porteur. La seconde étape relève du diagnostic proprement dit. Un diagnostic RPS permet de répondre à l’obligation d’identifier, d’évaluer et de prévenir les risques professionnels en vue d’établir un plan d’action adapté. Ce pro­cessus, moins lourd qu’il n’y paraît, ne permet pas seulement de s’acquitter d’une obligation légale. Il représente aussi un précieux outil d’aide à la décision permettant d’engager une démarche de progrès global dont les effets se font aussi sentir dans le domaine du manage­ment et de la gestion. Il est ainsi avéré que la prévention des RPS contribue à renforcer l’engagement des agents et à réduire significa­tivement le turnover ou encore l’absentéisme dont chacun sait qu’il est une préoccupation majeure des collectivités.

Impact Prévention au Salon des maires 2017 :
Pour évoquer ces sujets, vous pouvez retrouver l’équipe d’Impact Prévention au Salon des maires et des collectivités locales (du 21 au 23 novembre, Paris – Porte de Versailles), sur le stand de Point Org Sécurité – groupe Pôle Prévention : stand C58, hall 2.1.

Categories: Actualités
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *