Salon des maires 2017 : agir contre la forte exposition des fonctionnaires territoriaux aux risques psychosociaux.

Dans un entretien accordé à la lettre mensuelle Altersécurité à l’occasion du Salon des maires, Émilie Noël, Directrice Technique Prévention au sein de Point Org Sécurité et du groupe Pôle Prévention auquel est associé Impact Prévention, évoque la nécessité, pour les collectivités territoriales, de prévenir les risques psychosociaux auxquels sont exposés leurs agents dans un contexte budgétaire et managérial tendu.


Alter­sé­cu­ri­té : Vous avez évo­qué la mal­veillance… Ce risque est bien sûr lié aux infra­struc­tures. Mais ne faut-il pas aus­si évo­quer la mal­veillance à l’égard des personnels ?

Émi­lie Noël : Tout à fait. Nous savons aujourd’hui que la fonc­tion publique est en souf­france. La réa­lité du tra­vail de fonc­tion­naire ter­ri­to­rial dans le contexte actuel de réduc­tion des effec­tifs, d’évolution des mis­sions, de trans­fert de com­pétences, d’alternances d’équipes poli­tiques, d’absence de reconnais­sance, voire d’augmentation des inci­vi­li­tés, entraîne une forte expo­si­tion aux risques psy­chosociaux (RPS). La mise en lumière de cette réa­li­té a d’ailleurs abou­ti à un accord-cadre rela­tif à la pré­ven­tion des RPS dans la fonc­tion publique du 22 octobre 2013. Il oblige chaque employeur public à éla­bo­rer un plan d’évalua­tion et de pré­ven­tion des RPS. À notre sens, la pre­mière étape d’une démarche de préven­tion passe par une phase de sen­si­bi­li­sa­tion des per­son­nels de façon à acqué­rir une compré­hension com­mune des RPS et à com­battre les nom­breuses idées reçues dont ce sujet est por­teur. La seconde étape relève du diag­nos­tic pro­pre­ment dit. Un diag­nos­tic RPS per­met de répondre à l’obligation d’identifier, d’évaluer et de pré­ve­nir les risques pro­fes­sion­nels en vue d’établir un plan d’action adap­té. Ce pro­cessus, moins lourd qu’il n’y paraît, ne per­met pas seule­ment de s’acquitter d’une obli­ga­tion légale. Il repré­sente aus­si un pré­cieux outil d’aide à la déci­sion per­met­tant d’engager une démarche de pro­grès glo­bal dont les effets se font aus­si sen­tir dans le domaine du manage­ment et de la ges­tion. Il est ain­si avé­ré que la pré­ven­tion des RPS contri­bue à ren­for­cer l’engagement des agents et à réduire significa­tivement le tur­no­ver ou encore l’absentéisme dont cha­cun sait qu’il est une pré­oc­cu­pa­tion majeure des collectivités.

Impact Pré­ven­tion au Salon des maires 2017 :
Pour évo­quer ces sujets, vous pou­vez retrou­ver l’équipe d’Impact Pré­ven­tion au Salon des maires et des col­lec­ti­vi­tés locales (du 21 au 23 novembre, Paris — Porte de Ver­sailles), sur le stand de Point Org Sécu­ri­té — groupe Pôle Pré­ven­tion : stand C58, hall 2.1.